Histoire de la ville de Leipzig

L’histoire de Leipzig, une ville indépendante et prospère

Un héritage historique fort et encore présent

Ville témoin et actrice de nombreux moments historiques, Leipzig tire de son histoire une force qui lui a donné une place exceptionnelle dans le paysage allemand. L’histoire de la ville de Leipzig s’enracine à la fin du premier millénaire, et sous une identité différente. Dans les années 800, Leipzig était alors dénommée « lieu sous les tilleuls ». La première mention écrite de la ville date de 1015 : « Urbs Libzi ». En 1165, le margrave de Meissen Otto le Riche confère à Leipzig le droit de la ville et le privilège de marché, qui permet à la ville un développement économique unique.

Cet événement encourage le développement d’une ville emblématique et remarquable, dont l’histoire peut se comprendre selon 3 grilles de lecture thématiques : son histoire économique, culturelle et politique.

dates clés

_ 1015 Première mention écrite de la ville « Urbs Libzi »

_ 1497 Sous l’ordre de l’Empereur Maximilien Ier, Leipzig devient « Ville impériale des Foires »

_ 1539 Martin Luther introduit le protestantisme en Saxe Albertine

_ 1813 Bataille des Nations à Leipzig avec la victoire des Alliés (Prusse, Russie et Autriche) contre l’Empereur Napoléon Ier

_ 1839 La premiere ligne de chemin de fer entièrement à vapeur relie Leipzig à Dresde

_ 1981 Organisation de prières pour la paix chaque lundi dans la Chapelle Saint Nicolas

_ 1989 Manifestation pacifique avec le slogan « Wir sind ein Volk »

Leipzig, ville de savoirs et d’arts …

La ville de Leipzig peut se targuer d’une première histoire culturelle sans commune mesure. Ville de cultures et d’artistes, elle s’est assumée comme un lieu de rencontres et de refuges tout au long de son histoire.

Berceau mondial de l’imprimerie et de la publication, c’est en 1660, que fut publié, dans la ville de Leipzig, le premier quotidien au monde. Le développement et la maîtrise des techniques d’impression concoururent à diffuser les savoirs et les connaissances, dont la ville fut la première bénéficiaire. Cela permit d’assurer son statut de ville de rencontres des grands esprits de son temps, venus faire publier leurs travaux. Construite en 1409, l’université de Leipzig profita de la diffusion des ouvrages.

Les têtes pensantes passées par Leipzig étonnent par leur diversité ; philosophes, chercheurs, musiciens etc ont marqué la ville de leur présence et de leur génie. Goethe, Bach, Mendelssohn-Bartholdy, Leibniz, Wagner, Merkel en sont des plus remarquables. Sur ce terreau de culture, se sont développés tout une frange de de mouvements artistiques et culturels. Bach fut le directeur de la Chapelle Saint Thomas et du Thomanerchor, chœur de garçons mondialement connu, fondé en 1212.

Suite à la Seconde Guerre mondiale et la mise sous tutelle de Leipzig par l’Union soviétique, une partie des habitants de la ville ont fui à l’Ouest. De grands logements et hangars industriels furent abandonnés. À l’issue de la réunification de l’Allemagne, ce sont les artistes squatteurs, à la recherche de loyers peu chers voire inexistants, qui prirent possession des lieux et y développèrent une culture undergroung, bientôt plébiscité par les jeunes et les alternatifs.

Quelques temples de cette culture : Baumewollespinnerie (filature de coton de 10 hectares, plus importante d’Europe continentale au début du XXe). Accompagnant les évolutions de la population, les élus ont encouragé le développement de la ville au statut de ville d’art ; 1996 marque la fin de la construction d’un des plus grands centres d’exposition au monde.

… qui bénéficie d’une solide économie …

Point de rencontre international lors de ses grandes foires, celle du Livre qui a attiré plus de 197.000 visiteurs en 2018, la « Messestadt » de Leipzig a modernisé et maintenu son héritage économique et culturel. La tradition des foires débute en 1497, alors que la ville devient officiellement « Ville impériale des Foires » sur l’ordre de l’Empereur Maximilien Ier. Depuis lors, elle a maintenu ces rencontres de façon régulière, meme sous le temps de la DDR. À ces grandes foires, s’ajoutent également les congrès ; en 2017, plus de 10.000 événements ont attiré quelques 1,3 millions de visiteurs.

D’autre part, la ville de Leipzig a été une pionnière de la Révolution Industrielle en Allemagne, et a conservé ce statut jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. Entre autre, la ville a favorisé le développement de l’industrie ferroviaire. En 1839, la première ligne de chemin de fer entièrement à vapeur a été inaugurée en 1839 et relie Leipzig à Dresde. Leipzig bénéficie aujourd’hui de l’une des plus grandes gares d’Europe, ouverte en 1915, qui voit quelques 120.000 passagers et 1.300 trains quotidiens.

… tout en ayant un rayonnement politique.

Leipzig a été un point central des événements politiques qui ont marqué l’histoire européenne de ces dernières années. D’une part, Martin Luther y introduit en 1539 le protestantisme, avec la publication et diffusion de ses 95 Thèses à travers la Saxe Altbertine. En 1806, la ville est occupée par les troupes napoléoniennes. La Bataille des Nations de 1813 permis la victoire décisive des forces alliés Autriche, Prusse et Russie sur l’Empereur et donna lieu à la construction du plus grand monument d’Europe, le Völkerschlachtdenkmal.

D’autre part, Leipzig fut le cœur de la Révolution pacifique, qui mena à la chute du mur et à la fin de la RDA. Depuis 1981, des prières pour la paix furent organisées chaque lundi dans la chapelle Saint Nicolas. Le 15 janvier 1989, elles laissèrent place à des manifestations pacifiques, sous le slogan « Wir sind ein Volk ». Ces manifestations eurent des répercussions dans l’ensemble de l’Allemagne et le nombre de participants était exponentiel.

La ville de Leipzig aujourd’hui

Forte de son passé historique prospère et riche, la ville de Leipzig s’affirme désormais comme un nouveau centre de puissance et d’attractivité. Leipzig joue désormais la carte des technologies de pointe et du développement des services, tout en valorisant sa qualité de vie (1/3 de la superficie de la ville est recouvert de parcs) et cultivant son unicité (que ce soit par la reconstitution des grands marchés d’époques, l’organisation de foires -celle du livre, ou de festivals -le Gothique festival est le plus grand au monde).

Les bâtiments historiques, témoins de l’histoire de la grande ville, sont représentatifs de la succession des époques et événement qui s’y sont déroulés. Les splendides bâtiments commerciaux se trouvent dans le Zentrum, quartier central et jouxtent les passages modernes et les églises gothiques. À l’Ouest de la ville, longeant les canaux, se trouvent les grands halls industriels en briques, caractéristiques de la Révolution industrielle. Présents sur le marché immobilier allemand depuis 2012, nous sommes à votre disposition pour répondre à vos questions et vous guider au travers de la ville de Leipzig.

Nous contacter

+49 30 40 63 30 52 – [email protected]


Nous sommes vos interlocuteurs et vous accompagnons dans votre investissement à Leipzig

Niels Schnatz et Jean Boudin services-investisseurs-leipzig-allemagne
Jean Boudin & Niels Schnatz

Gérants de l’agence

Notre mission est de vous guider et accompagner dans votre projet d’investissement à Leipzig. Notre équipe franco-allemande se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Nous sommes joignables via le formulaire ou par les canaux suivants :

À très bientôt !

Contact Us

Madame, Monsieur, Nous vous remercions pour votre message et avons bien reçu votre demande. Nous la traiterons dans un délai de 48h. Cordialement, L'équipe Immo-Leipzig.fr

Start typing and press Enter to search